Sportsaga Shop

Les 10 marques de sport italiennes emblématiques

Le goût pour le design et l'attention portée à l'apparence étant inhérents à sa culture, l'Italie est une destination de choix lorsqu'il s'agit de style. Si Gucci, Armani, Dolce & Gabbana, Prada ou Versace ont contribué à la renommée  de l'Italie sur les podiums du monde entier, dans le domaine du sport aussi les marques italiennes ont su s'imposer comme les meilleures et prendre une place prépondérante dans l'univers de la mode à leur époque.

Outre les vêtements de sport fonctionnels et les équipements pour les athlètes et clubs de sport, les créateurs italiens se sont caractérisés en proposant des collections « lifestyle » avec des tenues aux lignes élégantes pouvant être portées en dehors des activités purement sportives, dans la vie de tous les jours, en mode « casual ».

Ellesse publicité vintage

La véritable irruption du style italien s'est produite au début des années 80. Lorsque Björn Borg remporte en juillet 1980 son cinquième tournoi de Wimbledon après un match contre John McEnroe longtemps considéré comme le plus grand de toute l'histoire du tennis, un autre duel a lieu sur le gazon du Centre Court, celui de Fila contre Sergio Tacchini, les équipementiers respectifs des deux champions suédois et américain. Avec Ellesse, partenaire de Guillermo Vilas, Henri Leconte et Boris Becker, qui n'a que 17 ans quand il remporte son premier tournoi du Grand Chelem à Londres en 1985, les marques italiennes se partagent à l'époque une grande partie des joueuses et joueurs du circuit international de l'élite tennistique. Dans l' Angleterre tatchérienne, sur fond de new wave la jeunesse issue de la working class durement touchée par le chômage qui fréquente les stades de football s'identifie aux champions de tennis, pour elle un sport de riches, en adoptant leurs codes vestimentaires, pour fonder le mouvement « Casual » où l'obsession de porter des marques de sport prestigieuses se mêle au hooliganisme. Sorti en 2009, le film de Nick Love The Firm (adaptation du téléfilm réalisé par Alan Clarke en 1988 avec Gary Oldman), dépeint parfaitement le phénomène de l'époque.

The Firm marques italiennes

Nous avons répertorié les 10 marques italiennes les plus emblématiques de l'histoire du sportswear, devenues aujourd'hui des classiques de la mode sport rétro :

Australian

Australian SportswearContrairement à ce que son nom indique, Australian est une marque italienne. Dans les années 50, les joueurs qui dominaient le tennis mondial étaient australiens, avec Rod Laver et Ken Rosewall, considérés comme des exemples de par leur leur élégance à la fois sur et en dehors du terrain. Tous les deux portaient des vêtements de l'usine de la famille italienne Gabrielli, qui, sur le modèle de Fred Perry et Lacoste, a commencé à se spécialiser dans les créations destinées au monde du tennis en leur faisant référence avec un symbole fort importé d'Australie, le kangourou. Au fil des ans, la marque s'est imposée parmi les leaders du marché du sport en Italie, en équipant Ivan Lendl et Goran Ivanisevic pour se consacrer aujourd'hui aux chaussures.

Diadora

DiadoraFondée en 1948, Diadora a fait ses preuves dans le monde entier avec des chaussures de sport de grande qualité, notamment de football en équipant la Squadra Azzurra, Marco van Basten, Roberto Baggio, Francesco Totti et de nombreux autres athlètes iconiques dans d'autres sports, comme Björn Borg ou Pat Cash en tennis, Ayrton Senna en Formule 1. Dans les années 2000, Diadora et se diversifie dans le lifestyle avec une ligne « Heritage » tout en continuant dans les productions techniques et l'innovation pour les footballeurs.

 

Ellesse

EllesseLes initiales LS de son fondateur, le styliste Leonardo Servadio ont donné leur nom à Ellesse dans les années 50. D'abord dans les vêtements de ski avec lesquels la marque connait un premier grand succès, Ellesse se dirige vers le tennis en 1975 et sponsorise dans les années 80 plusieurs championnes et champions à la renommée internationale comme Guillermo Vilas, Boris Becker, Chris Evert ou Henri Leconte. En Formule 1 , Alain Prost est également équipé par la marque italienne à la même époque. Stylés, les vêtements Ellesse sont toujours synonyme de qualité et d'élégance.

Ennerre

EnnerreC'est l'équipementier du Napoli champion d'Italie pour la première fois de son histoire en 1987 avec Diego Maradona, un des maillots de football encore aujourd'hui parmi les plus populaires au monde. Ennerre a accompagné de nombreuses équipes du championnat d'Italie dans les années 80, comme la Fiorentina, l'AS S Rome, la Lazio ou le Milan AC, avant de disparaître quelques années après. Aujourd'hui, la marque italienne aux initiales NR est semble-t-il en train de renaître sous l'impulsion d'une autre firme transalpine historique.

 

Fila

FilaMarque mondialement connue comme étant associée à Björn Borg lors de ses victoires de légende à Roland Garros et Wimbledon, Fila a connu son apogée dans les années 80/90. C'est aujourd'hui une référence lorsqu'il s'agit de vêtements de sport rétro avec des rééditions et collections vintage inspirées des tenues portées par le champion suédois et d'autres joueurs emblématiques. Avec leurs lignes particulières et l'association des couleurs caractéristiques du style Fila, les polos et vestes de la marque sont devenus avec le temps des classiques indispensables pour tout amateur de mode sportswear.

Kappa

KappaOriginaire de Turin, Kappa (à l'origine Robe di Kappa) est fortement lié au football. En fournissant des clubs perstigieux comme l'Ajax Amsterdam à la fin des années 70, la Juventus de Michel Platini dans les années 80, le Milan AC ou encore l'AS Rome et le Feyenoord Rotterdam, la marque fondée en 1978 a connu une notoriété mondiale, notamment avec ses chaussures à crampon dont le cuir était reconnu comme étant d'une qualité supérieure à celle de ses concurrents. De nos jours, si elle continue dans le football en étant équipementier de clubs dans plusieurs pays, la société est aussi très présente dans le rugby à XV.

Lotto

LottoLotto fait ses débuts en juin 1973 en tant que fabricant de chaussures de sport destinées à la pratique du tennis avant de diriger ensuite vers le basketball, le volley, l'athlétisme et le football. Dans les années 80, la marque de la région de Venise devient une référence et un leader du marché des articles de sport, y compris dans le textile. Des partenariats sont signés avec des grands noms comme Ruud Gullit et l'équipe nationale de football des Pays-Bas. Aujourd'hui encore, Lotto équipe des athlètes de haut niveau et continue d'associer son nom à des victoires de prestiges sur les terrains de sport du monde entier.

Pantofola d'Oro

Pantofola d'OroAvec plus de 125 ans de savoir-faire dans la confection de chaussures, la marque aux trois étoiles est une société historique d'Italie encore en activité. Dans les années 50, Emidio Lazzarini reprend la cordonnerie de son père pour fabriquer des chaussures de football destinées aux joueurs de l'équipe locale de l'AS Ascoli. John Charles, le légendaire joueur gallois de la Juventus était un client régulier de l'entreprise Lazzarini et a donné son nom à la marque : « Ce ne sont pas des chaussures, de sont des pantoufles d'or ! ». De nombreux grands noms du football ont joué en Pantofola d'Oro, qui continue à sortir des collections de grande qualité aujourd'hui.

Pouchain

PouchainMéconnu du grand public, Pouchain est pourtant un label légendaire pour les spécialistes de football italien et de vintage, créé en 1978. Maurizio Pouchain est considéré comme l'un des principaux inspirateurs du sportswear italien qui a connu un succès planétaire. En révolutionnant le look traditionnel des maillots avec des styles et des couleurs plus attirantes, il a fait entrer la tenue de football dans le monde de la mode. Lors de la saison 1979-80, Pouchain habillait une grande partie des équipes du Calcio dont l'AS Rome, la Lazio, Udinese, Bari, Palerme ou l'AS Cesena.

Sergio Tacchini

Sergio TacchiniAncien joueur de tennis international, Sergio Tacchini a commencé à commercialiser des vêtements destinés à la pratique du tennis dans les années 50/60, inspiré par la réussite des reconversions de René Lacoste et de Fred Perry. Combinant qualité et style, Sergio Tacchini a apporté un changement dans les tenues de l'époque en employant des couleurs alors alors que les joueurs ne portaient alors que du blanc.De John McEnroe à Novak Djokovic en passant par Pete Sampras, de nombreux champions ont été équipés par la marque italienne fondée qui continue à produire des vêtements stylés, créatifs et innovants.

écrit par Sportsaga 00:00

Catégorie :

Commenter

Archives

Sportsaga Magazine, le blog lifestyle qui vous parle de sport et de mode. Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine les dernières infos par email.