Sportsaga Shop

Sébastien Chabal, un impact player et une icône du rugby à la retraite

À 36 ans, Sébastien Chabal vient d'annoncer sa retraite sportive après une dernière saison en Pro D2 avec le LOU qui s'achèvera par une remontée dans l'élite pour le club lyonnais. Devenu dans les années 2000 une véritable star avec ses cheveux longs, sa barbe hirsute et son look d'homme des cavernes, celui auquel on a attribué de nombreux surnoms tels que Caveman ou Seabass (en Angleterre), Cartouche, Attila ou L'anesthésiste (en France) est aussi et surtout passé du simple rang de joueur de rugby au statut de véritable ambassableur international de son sport en quelques années seulement.

En septembre 2007, avec la Coupe du monde en France, le rugby suscite un engouement sans précédent et le pays se passionne pour la star annoncée du tournoi, celui qui deux mois auparavant avait fait sensation lors de la tournée en Nouvelle-Zélande avec des plaquages dévastasteurs sur les All Blacks. Chris Masoe et surtout Ali Williams, s'en souviennent sans doute encore.

Ali Williams soupeGrâce à Sébastien Chabal, Ali Williams a fait un régime de soupes aux légumes.

Si le XV de France déçoit au niveau des résultats, malgré un quart de finale d'anthologie contre les Blacks, Chabal régale avec ses percussions et notamment un essai contre la Namibie qui enflamme les commentateurs en rappellant les plus belles percées de Jonah Lomu. C'est le début de la Chabalmania, partout des spectateurs se déguisent avec perruques et fausses barbes, et le Caveman qui était quasi inconnu du grand public quelques semaines avant, devient le sportif le plus populaires de France.

L'assistance raffole du côté rustre et taiseux qu'il cultive. Peu à l'aise devant les micros, il fait pendant la Coupe du monde une réponse célèbre à un journaliste anglais qui lui demandait s'il pouvait poser sa question en anglais : « No. We are in France, we speak French. Ok ? Merci ! ». Avec son physique hors du commun et son image entretenue, Sébastien Chabal incarne un personnage fort et vaillant, un ours attachant, sorte d'Obélix préhistorique, si bien que médias et annonceurs se l'arrachent et qu'il signe de nombreux contrats publicitaires jusqu'à devenir le rugbyman français le mieux payé. En 2009, il lance aussi sa marque de sportswear inspirée du monde du rugby : Ruckfield.

Seb Chabal c'est aussi un palmarès avec un titre de champion d'Angleterre en 2006 avec les Sale Sharks et deux Tournoi des 6 Nations (2007 et 2010) dont un Grand Chelem en 2010. Si c'est une perte énorme pour le rugby qui voit se retirer une de ses icônes, c'est un soulagement pour certains de ses adversaires. Doté d'une force tout à fait singulière, jamais un joueur n'a peut-être autant mérité le qualificatif d'impact player dans l'ère du rugby médiatique. Tampons, KO, machoires cassées, essais, retour en images et en musique sur quelques actions marquantes avec une vidéo hommage :

écrit par Sportsaga 00:00

Catégorie :

Commenter

Archives

Sportsaga Magazine, le blog lifestyle qui vous parle de sport et de mode. Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine les dernières infos par email.